Noyés sous les frais bancaires titre le magasine 60 millions de consommateurs
Les personnes concernées, les associations de consommateurs connaissent le pilonnage fait par les banques auprès de personnes confrontées à des difficultés financières.
L’étude conduite par 60 millions de consommateurs en partenariat avec l’Union Nationale des Associations Familiales(UNAF) a le mérite de porter à la connaissance du grand public les agissements des banques et qui sait peut-être de faire bouger les choses .
Des études l’ont montré, 1 français sur 3 a du mal à boucler son budget en fin de mois, 1 sur 4 est contraint de s’endetter.
Pourtant la plupart de ces personnes ont un travail.
Selon l’enquête menée par 60 millions de consommateurs et de l’UNAF, les personnes qui perçoivent 1000€ par mois, doivent en moyenne payer 154€ de frais d’incidents par an, ceux qui ont 2000€ ou plus par mois règlent à l’organisme bancaire 352€ par mois.
En outre, il est avéré qu’1 foyer en difficulté sur 5 se voit prélever plus de 500€ de frais par an.
L’examen des dossiers traités par ORGECO38 confirme ces chiffres.
Dans ces conditions les personnes en difficultés financières non seulement ne peuvent pas s’en sortir mais s’enfoncent régulièrement et inexorablement. Elles sont noyées sous des frais exorbitants, chèque sans provision, de rejet de prélèvement, agios, découvert dépassés, commissions d’interventions, avis à tiers détenteur, courrier d’avertissement.

Laisser un commentaire

Ecrivez et appuyez sur la touche "Entrer" pour lancer la recherche